Consignes pour la présentation d’un débat d’Enseignement moral et civique.

Définition.

L’éducation civique a pour mission d’apprendre à participer aux débats et aux décisions dans ses futurs cadres de vie de famille, de métier et de pays. Elle apprend à témoigner de ses choix de valeurs et à les mettre en rapport avec les questions d’actualité.

Les noms donnés successivement à cette matière permettent d’en préciser le contenu.

  • Il s’agit d’un enseignement moral qui est aussi désigné sous le nom d’éducation civique ; ce qui veut dire qu’il passe par l’acquisition de savoirs précis, mais aussi par un apprentissage des comportements qui permettent de vivre en société. Il se place après l’éducation donnée en famille et prépare à la vie sociale dans son métier et dans son pays. Cela passe par une culture de la sensibilité qui permet de percevoir son identité personnelle.
  • Sa dimension morale implique le développement d’une culture du jugement, capacité de choix raisonné entre des alternatives présentées au cours de débats. Ces choix se faisant en fonction des différentes manières d’évaluer les biens communs en fonction d’une hiérarchie de valeurs.
  • Par sa dimension civique, il apprend à participer à la vie politique de l’espace de souveraineté étatique dont on fait partie et plus généralement à se soucier des questions d’intérêt commun, ce qui fait parti d’une culture de l’engagement dans la cité.
  • La mise en œuvre de ces grandes dimensions suppose des connaissances juridiques sur le contenu des lois et les débats qui entourent la modification, pour aboutir à une culture de la règle du droit.
  • Cet enseignement est aussi une éducation sociale qui passe aussi par un apprentissage des dimensions concrètes de la vie civique dans la diversité des groupes sociaux et des acteurs du débat politique.

 

Méthode.

Le travail en éducation civique passera essentiellement par l’exercice du débat argumenté et préparé.

Groupes.

En seconde : la classe se divise en groupes de deux à quatre personnes pour préparer les différents débats.

En terminale : La classe commence par se diviser en cinq groupes d’études pour préparer les débats exploratoires. Elle peut ensuite s’organiser en groupes plus réduits pour travailler sur les débats d’approfondissement.

Partage du travail de présentation du débat.

Les élèves désignés pour le débat du jour s’organisent entre pour rassembler les éléments d’une présentation d’un quart d’heure à 20 minutes qui sera suivie d’un débat avec les autres membres de la classe.

Chaque élève se charge d’une des parties du travail :

  • Définition du sujet mis en débat.
  • Présentation des médias et des groupes d’opinions politiques qui en parlent le plus.
  • Présentation de la problématique sous forme d’une alternative entre deux polarités : pour ou contre une loi, une pratique sociale, etc. (voir ci-dessous pour des exemples).
  • Deux élèves ou plus présentent chacun un des principaux groupes d’arguments, en donnant ensemble tous les arguments pour puis tous les arguments contre les éléments de l’alternative proposée.
  • Un élève se charge d’être le scribe du débat pour en faire un résumé (qui en préparera les approfondissements pour la classe de terminale).

Les autres élèves de la classe devront prendre des notes pendant la présentation pour pouvoir participer au débat qui aura lieu pendant le reste de l’heure.

 

Notation.

Elle se fait en deux notes sur 20, la première évaluant le travail de préparation de débats et la seconde l’activité de participation orale.

 

Instruments de préparation.

Commencer par réfléchir aux termes du sujet et par voir s’il a été suffisamment développé dans une actualité assez récente.

Combiner plusieurs manières de chercher des renseignements :

  • Utilisation de moteurs de recherche à partir de mots-clés.

En utilisant les Sites d’information, d’opinion et de réflexion

présentées sur le site https://lewebpedagogique.com/histoiregeo/

  • Utilisation de la presse pour elle-même ou pour chercher des mots-clés afin d’approfondir la recherche.
  • À partir de sites spécialisés dans le tri d’information en fonction d’un point de vue engagé ou de sites associatifs et politiques.

Règles de présentation du travail.

Les interventions des différents élèves ayant préparé le débat se font à l’oral et sont accompagnés d’un résumé écrit qui contient : une synthèse de l’intervention orale, une ou plusieurs citations de quelques lignes d’une des interventions publiques à propos du débat de la part d’un témoin, d’un spécialiste, d’un responsable politique ou d’un militant. Les références précises et principaux documents utilisées dans la présentation (barre d’adresse complète pour un site Internet, références précises d’un article et pages d’un livre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *